Anselm Kiefer et la poésie de Paul Celan PDF

Quand je lis à côté du texte de Walther et de la réponse de Kiefer, les peintures de Morgenthau reflètent de façon troublée les aspirations à la beauté et à la libération de la culpabilité, ainsi que les codes et les conventions de la représentation de l’Holocauste.


Il vient d’ouvrir une grande exposition à la Royal Academy of Arts de Londres en septembre 2014. Pourtant, autant que par ses constructions, Kiefer remplit l’espace de la force visuelle et intellectuelle de son art, en grande partie inspiré par la littérature, notamment la poésie du Roumain Paul Celan et de l’Autrichien Ingeborg Bachmann, la Bible et les écrits cabalistiques. C’est pourquoi il les abandonne au chaos, les soumet aux éléments, et leur permet de développer une patine dans laquelle les couleurs et les tons semblent se fondre dans les gris et les jaunes pâles, pour atteindre l’unité poétique de la teinte commune aux ruines et – des tissus vifs-}