Fiches de soins infirmiers PDF

Détérioration du patient, améliorations, état neurologique, désaturation, etc.


Ce livre-outil permet aux infirmières et aux étudiants d’être capable de réagir face à toute situation de soin grâce à un ensemble de fiches traitant des soins les plus simples aux soins les plus complexes. Une partie générale recouvre les principes de base pour un exercice infirmier de qualité avec un rappel réglementaire. En début d’ouvrage, une liste propose la correspondance des fiches avec le décret de compétence de février 2002. En outre, chaque fiche comporte une rubrique sur les responsabilités de l’infirmier en fonction du soin exercé, avec l’article du décret relatif aux actes professionnels. Les 121 fiches constituant le corps de l’ouvrage sont divisées en deux parties distinctes :
– les soins transversaux (fiches rouges) relevant de toutes les spécialités comme : les soins d’hygiène, les prélèvements, l’installation du patient, les
pansements, etc.
– les soins spécifiques (fiches vertes) propres à chaque spécialité : en réanimation, aux urgences, en psychiatrie, en pédiatrie, etc.
De nombreuses illustrations, en couleurs, éclairent la réalisation d’un soin ou la présentation d’un matériel particulier, quand cela est nécessaire. Une parfaite navigation dans l’ouvrage est facilitée par un sommaire, une liste thématique (selon les modules du programme d’enseignement) divisés
en deux parties et un index. De plus, à la fin de l’ouvrage, des tableaux de correspondances et de normes biologiques constituent de précieux compléments pour l’exercice professionnel. Complet et pratique, cet ouvrage est un outil indispensable à tous les étudiants en IFSI et également aux professionnels, hospitaliers ou libéraux.

Le formulaire de documentation révisé représente également un progrès vers la professionnalisation et une visibilité accrue des soins infirmiers grâce à une documentation de qualité (Pearson 2003). Au minimum, il devrait y avoir un écran de thérapie pour chaque discipline lorsqu’un résident est admis. A l’origine, il s’agissait de plusieurs écoles de formation hospitalières situées sur des sites distincts.-}