Géopolitique de l’aménagement du territoire (Perspectives géopolitiques) PDF

Selon ce document, l’élément central de ce processus est une confusion entre le civil et le combattant – l’élimination d’un espace purement civil.


La France, pays d’Astérix, de Voltaire et de Zola, se voit volontiers en pays phare de l’esprit critique. Nul doute que les choix exprimés dans l’affaire d’Irak, les positions défendues face au conflit israélo-palestinien, le peu d’enthousiasme de la plupart face à l’apothéose du marché et de ses valeurs, le nombre des libres penseurs et athées nous placent « à part »…
Cette « hétérodoxie » au sein du monde tel qu’il va désormais fait un peu trop désordre pour qu’on ne cherche pas à la faire rentrer dans le rang. Disqualifier la pensée réellement critique, stigmatiser les esprits incorrects, brouiller les débats en est le moyen privilégié. Par ailleurs, il est avantageux d’utiliser cette réputation d’indépendance de la France pour en faire un relais spécifique et biaisé dans la manipulation mondiale des consciences.
Dans les deux cas, l’outil privilégié est la petite armada de clercs ou réputés tels de longtemps formés, bien loin du souci de vérité, aux revirements, discours à triple détente et autres contorsions au sein de groupuscules, chapelles et sectes diverses…
Ce sont ces « nouveaux désinformateurs » qui ont retenu l’attention de Guillaume Weill-Raynal. La sélection des dossiers les plus significatifs, la maîtrise d’une documentation considérable et un rare courage intellectuel lui permettent d’établir, preuves à l’appui, que tout se passe comme si nous étions la cible d’une entreprise résolue de désinformation. Les faits sont là : après, à chacun de se faire son opinion !

Guillaume Weill-Raynal est avocat au barreau de Paris.

Dans son livre The Politics, Aristote a fait remarquer l’impact du climat sur le caractère humain et, en fin de compte, sur la politique en indiquant qu’il n’exige aucune logique pour voir la géographie et la topographie à la fois antécédentes et résultantes du climat. Les recherches sur les entreprises multilocationales ont examiné leur organisation spatiale, leur utilisation des stratégies géographiques de localisation et de commercialisation des succursales pour s’étendre ou maintenir des marchés géographiquement définis et la façon dont leurs actions affectent les possibilités de développement de différents lieux (Scott, 1988b; Dicken, 1992). Après la Première Guerre mondiale, Rudolf Hess a entendu les conférences de Haushofer et plus tard il l’a présenté à Adolf Hitler, qui a ignoré les subtilités des enseignements de Haushofer et a utilisé ces théories géographiques pour faire avancer la cause nazie.-}