L’archipel de la conscience européenne (Littérature) PDF

Les gens parlent de l’intelligence d’Ulysse et de l’innovation littéraire.


Dans cet essai qui tient à la fois du roman picaresque et de la saga, Alexis Philonenko aborde la question de l’Europe et de son épaisseur métaphysique. Comment saisir de manière synthétique la cohésion spirituelle d’archipels, aussi disséminés, où scintillent les promesses d’ères nouvelles ? A la lumière de récits de voyages, de narrations savantes ou de pages inédites de Kant, Philonenko traque le Groenlandais pour montrer qu’en pleine période éclairée il est la figure emblématique de l’Untermensch. Puis il désigne les Chevaux de l’Apocalypse contemporaine : les derniers combats d’Europe et la guerre d’Algérie, la peste spirituelle et le statut difficile du débile mental, l’inversion de l’image de Dieu et le problème de l’assassinat ou de la famine agencée en crime de guerre. Ailleurs, le parcours de mondes oubliés permet à Philonenko de sillonner la Mer d’Edgar Poe ou la Terre d’Emile Zola, de montrer comment Parmentier et ses pommes de terre, Bernardin de Saint-Pierre et ses harengs auraient bien pu sauver la monarchie française sapée par les disettes. Puis d’autres pérégrinations font surgir des méditations sur le sport, la musique ou la philosophie, qui permettent de rencontrer Cassius Clay sur un ring, Ferdinand Alquié à l’université de Genève ou Fichte dans ses oeuvres.

La toile de fond de leur travail ne sont pas des fosses communes, mais des tas de bouteilles de bière aux arrêts d’autobus dans les eaux dormantes provinciales autrement privées de biens de consommation. L’affaiblissement de cet état fut si durable que les puissants États voisins purent réaliser la partition de la Pologne en trois phases (1772, 1793, 1795). Cependant, le spectre des langues en Europe a des facettes avec des dimensions non géographiques.-}