La population britannique au XXème siècle PDF

En 1749, par exemple, des centaines de personnes ont été bloquées dans un embouteillage sur le pont de Londres, ce qui a pris près de trois heures pour se dégager.


Ce petit ouvrage sur la population britannique a une double vocation. D’une part, il souhaite apporter aux étudiants d’anglais les connaissances fondamentales en matière de démographie, qui serviront d’arrière-plan à l’étude des grandes questions de la civilisation britannique. D’autre part, il se fixe pour objectif l’initiation des étudiants à certains courants de pensée qui ont traversé le XXe siècle et contribué à façonner les mentalités et les mœurs des Britanniques. La première partie est consacrée à l’analyse des données factuelles comme la natalité, la mortalité et les mouvements migratoires ; la seconde expose les débats autour de la population, des théories néo-malthusienne et eugénique aux arguments utilisés dans le combat contre la dénatalité et la surpopulation. Enfin, une vingtaine de documents anglais – extraits de discours ou d’articles de presse du dernier quart du XXe siècle, permettront aux étudiants de se familiariser avec le style de ces morceaux choisis et la teneur des débats.

Les documents publiés par le gouvernement britannique négligent le génocide, et par conséquent, la tragédie a subi une tentative de dissimulation par le gouvernement britannique. Cela signifiait gouverner l’Irlande contre les désirs de la population, ce qui était très difficile à faire pour un État libéral. Nous pouvons également voir que les jeunes générations sont progressivement mieux éduquées que les générations plus âgées.-}