La Révolution française PDF

Il était naïf de s’attendre à ce que la noblesse accueille favorablement l’abolition de son ancien statut et de ses privilèges, d’autant plus que les réformes étaient appliquées à la hâte, sans négociation ni compensation.


Avec Penser la Révolution française (1978), François Furet, en désacralisant la Révolution, en contestant une Avec Penser la Révolution française (1978), François Furet, en désacralisant la Révolution, en contestant une historiographie qui admettait mal la prise de distance à l’égard de l’objet, faisait œuvre révolutionnaire. Dix ans plus tard, dans La Révolution de Turgot à Jules Ferry (1988), il remplissait ce programme iconoclaste. Et au fil de nombreux articles autour du bicentenaire de 1789, il approfondissait encore sa réflexion sur le rapport de la Terreur et de la Révolution, sur la place de 1789 comme de 1793 dans l’imagination des Français, sur la relation complexe qu’ils entretiennent avec le grand événement de leur histoire. Il annonçait aussi, pour le futur, l’étude de la pérennité des passions révolutionnaires. Dans tout ce parcours, ponctué de saisissants portraits, il combinait l’énergie de l’investigation intellectuelle avec le bonheur de l’écriture.  » Une œuvre, avait-il écrit dans Penser la Révolution, c’est une question bien posée.  » A condition d’ajouter qu’elle doit être portée aussi par la force et la grâce du talent, la définition convient assez bien à la sienne.

C’est l’histoire de l’un des points cruciaux de l’histoire de la France et de l’Europe, divisée en deux parties. Mais quand les émeutiers sont arrivés, le roi a été arrêté et emprisonné dans le Temple. J’ai trouvé ce cours si intéressant et instructif que je l’ai joué et rejoué en cours de route pour aller travailler.-}