Le Chemin des forçats PDF

Les condamnés dégradés d’une classe supérieure pour mauvaise conduite doivent servir au moins un an dans la quatrième classe avant de pouvoir être promus à nouveau. 27 5. La cinquième classe comprenait des condamnés violents, dégradés des classes supérieures pour avoir commis des délits graves pendant les périodes de service ici.


Récit en vers traduit du russe par Hélène Henry Composé au bagne entre 1948 et 1952 ce long poème autobiographique constitue une étape essentielle dans l’édification de l’œuvre en prose qu’entreprendra Soljénitsyne une fois libéré. À l’origine, la forme versifiée était destinée à favoriser la mémorisation : le texte sitôt composé était appris par cœur, puis détruit. Le poème suit le « chemin » emprunté par son jeune héros : son enfance à Rostov-sur-le-Don dans une famille pauvre et persécutée, sa « double foi », chrétienne par tradition familiale, communiste par éducation et conviction et, surtout, son engagement dans les combats de la Seconde Guerre mondiale, jusqu’à son arrestation. Cette suite de portraits et de scènes décrivant une Russie stalinienne déchirée est aussi l’amorce de la quête historique, culturelle, morale, spirituelle que poursuivra, sa vie durant, l’auteur de l’Archipel du Goulag.

Figure emblématique de la dissidence sous le régime soviétique, Prix Nobel de littérature en 1970, Alexandre Soljénitsyne (1918-2008) est l’auteur d’une œuvre considérable, dont l’Archipel du Goulag écrit dans la clandestinité, tout comme ce Chemin des forçats composé durant ses années de bagne. Contraint de s’exiler vingt ans aux Etats-Unis, il y poursuivit son grand œuvre sur la la genèse de la révolution d’Octobre, la Roue rouge. Il regagna sa Russie natale en 1994.

Bien sûr, une petite proportion de condamnés cherchaient à s’évader dans l’intérieur comme bushrangers ou à l’étranger vers des endroits aussi divers que l’Inde, la Nouvelle-Zélande et la Grande-Bretagne. Nous ne savons pas si les « mesures préventives » ont conduit à la « promotion » de l’activité sexuelle. La classification et la séparation des prisonniers au sein de la collectivité des gangs étaient indispensables au succès de la probation, et de nouvelles techniques d’observation et de surveillance devaient l’enrichir.-}