PAIX ET GUERRE AU MOYEN-ORIENT. : L’Orient arabe et le monde de 1945 à nos jours PDF

Londres et New York: Oxford, 1966, Anderson, M. S. La question d’Orient.


Depuis plus d’un demi-siècle, l’histoire de l’Orient arabe a semblé être celle d’un monde naturellement en proie à la violence et à la confusion : luttes de libération nationales, guerres, révolutions, dictatures oppressives, assassinats, attentats terroristes, manifestations islamistes. Aujourd’hui l’actualité porte plus sur les péripéties d’un processus de paix qui se développe apparemment de façon inexorable. Toutes ces évolutions ne sont pas le produit d’un Orient par nature compliqué. Leurs significations renvoient à une culture politique propre où le  » Grand Jeu  » des Puissances extérieures à la région se combine aux résultats des transformations démographiques, économiques, sociales et culturelles sans commune mesure avec celles du monde industrialisé. Par l’analyse des différentes séquences historiques depuis 1945, l’ouvrage cherche à établir la cohérence de chaque moment et la logique de leur enchaînement. Loin d’être dénuée de sens, l’histoire contemporaine de l’Orient arabe devient celle des relations d’échanges et de conflits, de rapprochements et d’éloignements, qui se sont nouées entre l’Occident et cet Orient qui lui est si proche.

Confronté au déploiement des États-Unisprojet, les Européens ont inventé leur propre projet, baptisé «partenariat euro-méditerranéen». Un projet résolument lâche – encombré de bavardages incohérents qui, bien sûr, proposaient également de réconcilier les pays arabes avec Israël. La Marconi Broadcasting Company payait 7% en 1935 et 25% en 1940. Quand il parle de l’épidémie de prise d’otages par des extrémistes chiites qui ont tourmenté cette communauté sous l’administration Reagan, par exemple, ce n’est pas seulement du point de vue d’un universitaire, mais de l’expérience de quelqu’un qui a personnellement connu les victimes de la terreur.-}