Pour un regard-monde PDF

Vous avez toujours la possibilité de supprimer votre historique de localisation Tweet.


Armand Mattelart a consacré une grande partie de sa vie à penser la mondialisation de la communication et de la culture. Son œuvre se révèle incontournable, tant elle est originale et multiple – preuve en est la traduction en de nombreuses langues dont elle a fait l’objet. Ce livre d’entretiens retrace la trajectoire de ce chercheur, en la replaçant dans les différents contextes sociaux et géopolitiques qui l’ont façonnée. En même temps que les idées en mouvement, on y découvre l’état des rapports de forces internationaux et la complexité du jeu des acteurs sociopolitiques dans les sociétés au sein desquelles Armand Mattelart a été appelé à vivre et à travailler.
Explicitant des aspects relativement peu connus de ses recherches, il montre comment et pourquoi son parcours personnel est partie intégrante d’itinéraires collectifs. Pour lui, le défi qu’affronte tout projet de construction de l’histoire des modes de production et de circulation des dispositifs de communication et d’information est de conjuguer théorie et pratique, passé et présent, dimension lo-cale et dimension supranationale. C’est ce qui fait que cette histoire est inscrite dans la pluralité des cultures. La démarche généalogique qui caractérise si bien les ouvrages de cet intellectuel hétérodoxe est ici mise à contribution pour décrypter l’émergence d’un  » regard-monde « .

En particulier, le naturalisme défie les notions dualistes de libre arbitre qui supposent que nous transcendons les lois de cause à effet décrites par la science. Encore une fois, nous sommes peut-être faits à l’image d’un Dieu dont le caractère est bon; ou le bien et le mal sont déterminés par le choix humain seul ou par ce qui est bon; ou les notions de simplement développées sous l’impulsion de la survie culturelle ou physique. Toni et moi avons passé un merveilleux moment à communiquer avec des organismes sans but lucratif, à nous renseigner sur leurs missions et leurs programmes et à partager les activités de Kids for Peace.-}