Reconnaissance automatique de l’écriture arabe manuscrite: Combinaison de classifieurs pour la reconnaissance de mots arabes manuscrits PDF

MATÉRIEL ET MÉTHODES: Un test de dénomination de l’image a été conçu pour le Test d’Articulation Arabe de Mansoura (MAAT) afin d’obtenir des réponses spontanées à un seul mot représentant toutes les positions consonnantes possibles et les voyelles de l’arabe égyptien familier.


Le travail présenté dans cet ouvrage est consacré à la conception d’une nouvelle base de mots arabes manuscrits représentant des noms des communes algériennes, et au développement et l’évaluation d’un nouveau système de reconnaissance hors-ligne de mots arabes manuscrits basé sur une combinaison de trois classifieurs neuronaux qui sont : un Perceptron Multi-Couches, un réseau à base de fonctions radiales et un réseau Fuzzy ART. Le système proposé utilise une méthode de reconnaissance globale. Pour cela, plusieurs étapes de prétraitement sont appliquées aux images de mots, incluant : un lissage, une normalisation, une squelettisation, un redressement et une extraction de contour. Trois types de moments géométriques ont été utilisés comme primitives, à savoir : les moments de Hu, les moments de Tchebichef et les moments de Zernike ont été utilisés ; chacun d’eux a été exploité par un classifieur neuronal différent. L’évaluation du système de reconnaissance proposé a été menée sur deux bases de mots : IFN/ENIT et notre base nouvellement conçue. Les résultats obtenus sont satisfaisant et comparable à des travaux pertinents réalisés dans le domaine de la reconnaissance du script arabe.

Pour tout ce que nous calculons ensuite la météo, il y a des intersections entre les segments de ligne et. L’enseignement expérimental comprenait trois groupes d’âge allant de la maternelle à la dernière année du primaire et présentant des taux de perte auditive variés, des antécédents linguistiques, des appuis au foyer et des personnalités. La présente étude a été conçue pour étudier ce problème dans un groupe de 20 patients hémisphériques cérébraux de gauche qui ont tous été testés sur le nombre arabe, le nombre de mots et le nombre de mots (tous les stimuli étaient assortis pour la fréquence et la longueur).-}