S’implanter à Taïwan : Démarches, procédures, expériences, témoignages PDF

De cette façon, la Chine, le pouvoir supérieur, démontrerait sa puissance et sa générosité.


Taiwan reste une destination peu connue des entreprises françaises. La présence française sur ce marché s’est pourtant renforcée ces dix dernières années au point que la France est devenue le deuxième fournisseur européen de l’île. De nombreuses entreprises françaises, attirées par l’essor des économies asiatiques et notamment par les perspectives de croissance du grand marché chinois, ne pensent pas spontanément aux possibilités du marché taïwanais. Pourtant Taiwan mérite qu’on s’y intéresse car cette île, plus petite que les Pays-Bas, certes dépourvue de ressources naturelles, a connu grâce au dynamisme et à l’esprit d’entreprise de ses 23 millions d’habitants un développement économique remarquable durant ces dernières décennies. Taïwan est aujourd’hui un marché largement ouvert, régi pour l’essentiel par les règles du libéralisme économique, ce dont témoigne son insertion dans l’économie mondiale et son entrée à l’Organisation Mondiale du Commerce en 2002. Dans cet environnement favorable à l’implantation, la présence française n’est pas négligeable. La France, qui compte environ 150 filiales à Taiwan, y est l’un des tout premiers investisseurs européens. Certaines entreprises françaises dominent le marché taïwanais dans leur secteur d’activité. Taïwan offre en effet un marché solvable et des opportunités réelles dans le secteur des services, comme en témoigne la répartition sectorielle des principales implantations françaises. La distribution est par ailleurs un secteur de prédilection de nos entreprises. La France est également fortement présente dans le traitement des déchets et dans l’industrie ; enfin les grandes marques de luxe y sont toutes implantées. Très active, l’économie taïwanaise a su tirer le meilleur parti de la mondialisation et des échanges internationaux. L’implantation à Taïwan, bien que nécessitant de prendre en compte des coûts relativement élevés, offre donc de réelles opportunités. Cette démarche d’installation demande néanmoins d’être préparée et nécessite de disposer des informations pratiques indispensables. Le présent ouvrage S’implanter à Taïwan entend répondre à cette nécessité pour vous aider à réussir votre projet.

Si vos scores sont également plutôt moyens, vous pouvez vous attendre à être également retiré de la formation, et refusé un poste chez Hess. Même sous la pluie, les lanternes ont fonctionné et se sont envolées. Sans hésitation, je recommande Reach To Teach à tous ceux qui cherchent à réaliser leurs rêves en Asie.-}