Thérapie familiale de l’adolescent anorexique PDF

Pourtant, ils vont également connaître des périodes de frénésie alimentaire et de purge.


Dans le traitement des troubles des conduites alimentaires les théories familiales dominantes ont souvent eu tendance à favoriser une vision pathogène de la famille. Cet ouvrage vise à réhabiliter la famille de l’enfant et de l’adolescent anorexiques, afin de l’arracher à son rôle de  » co-patient  » pour la replacer aux côtés des soignants en tant que  » co-thérapeute « . Le modèle thérapeutique présenté puise dans la thérapie familiale, la thérapie familiale médicale, la recherche familiale, la médecine comportementale et la thérapie cognitive et comportementale, pour proposer une nouvelle modélisation unifiée, ciblée et efficace. Un premier volet résume la base conceptuelle du modèle intégré. La deuxième partie décrit un modèle de thérapie familiale par phases, illustré de nombreuses vignettes cliniques. La troisième partie est consacrée à plusieurs thèmes spécifiques tels que la fratrie, l’anorexie péri pubère, l’anorexie du garçon et quelques situations familiales difficiles. Cet ouvrage didactique et pratique est destiné à tous les professionnels de santé mentale et physique s’intéressant, de près ou de loin, aux troubles des conduites alimentaires et à l’interface entre la famille et ces troubles : thérapeutes familiaux, pédopsychiatres et psychologues, médecins généralistes et pédiatres, travailleurs sociaux et éducateurs, infirmiers. Il pourra également intéresser la famille concernée dans le cadre des associations de parents.

Par exemple, il y a quelques études, dans lesquelles les traitements basés sur la famille ont été comparés avec des traitements axés sur le patient individuel. C’est pourquoi notre programme ne traite pas le trouble, nous traitons l’individu; Parce que chaque adolescent qui vient nous voir a ses propres expériences, sa personnalité unique, son histoire familiale, ses objectifs personnels, etc. Mais oui, je pense qu’elle a dû sentir, c’est seulement maintenant que je réalise à quel point elle a dû se sentir impuissante, sachant qu’il y avait quelque chose de mal mais ne recevant pas la bonne réponse du GP et non, même si elle essayait elle ne pouvait pas contrôler ce que je faisais, je ne pouvais pas le contrôler.-}